Accueil | Espace junior | Plan du site |  Contact 

 
Le Verre
Histoire du verre
Petite encyclopédie
Verre plat
Verre creux
Verre renforcement
Verres spéciaux
Verre artistique
Recherche
Recherche verrière
USTV
GDR
Environnement
REACH
Engagements verriers
Recyclage du Verre
Organismes
Ressources
Dossiers thématiques
Lexique
Formation verrière
Organismes officiels
Liens utiles
La trempe

 Produits recuits, trempes et semi-trempe

La recuisson

Au sortir du formage (étirage, pressage, soufflage), il se produit dans le verre d'importants gradients de température, générateurs de tension. Le but du traitement de recuisson est donc de ramener ces tensions un niveau acceptable.

Il faut ramener le verre à la température ambiante par un refroidissement lent et contrôlé. Cette opération permettra une découpe normale du verre.


Trempe

Le but de la trempe, contrairement à la recuisson, est de créer un état de contraintes permanentes dans le verre dont la surface est mise en compression. La résistance du verre à la compression est bien plus forte que celle de l'extension, le procédé de trempe apporte donc une augmentation des propriétés mécaniques. Si le taux de compression est élevé, le verre, en se brisant, se fragmente en petits morceaux sans danger.
Conséquence : toute tentative de découpe, de perçage, de façonnage, conduit irrémédiablement à la fragmentation du verre. Toutes ces opérations doivent être faites avant trempe.

L'opération de découpe du verre crée obligatoirement des micro fissures de surface sur les bords ; ces micro fissures provoqueraient la casse immédiate du volume lors du refroidissement. Il est donc impératif de réaliser un façonnage de ces bords (arêtes abattues). On réalisera des façonnages plus élaborés lorsque les bords sont apparents.


Verre durci ou semi-trempé

C'est un verre trempé thermiquement, en modifiant légèrement les paramètres de chauffe, mais principalement de refroidissement (temps de refroidissement plus lent lui assurant notamment une bonne résistance mécanique et thermique).

Ce traitement ne peut être réalisé convenablement que sur des glaces d'épaisseur inférieure ou égale à 10 mm.

En cas de bris, les vitrages semi-trempés se fragmentent en morceaux de plus grandes dimensions que le trempé thermique.

Différentes fragmentations entre les différents verres :

• Verre recuit


• Verre durci


• Verre trempé thermique


Caractéristiques usuelles (en Mpa)

 
Résistance à la
rupture
(à la flexion)
Résistance à la flexion
sous charges
temporaires *
 Recuit
45
20
 Trempé
120
50
 Durci
70
35
 Renforcé chimique
250
80
* ou contrainte admissibles
 
 
 
 
Mentions légales

Protection de la vie privée