Accueil | Espace junior | Plan du site |  Contact 

 
Le Verre
Histoire du verre
Petite encyclopédie
Verre plat
Verre creux
Verre renforcement
Verres spéciaux
Verre artistique
Recherche
Recherche verrière
USTV
GDR
Environnement
REACH
Engagements verriers
Recyclage du Verre
Organismes
Ressources
Dossiers thématiques
Lexique
Formation verrière
Organismes officiels
Liens utiles
Le vitrage isolant

 Performances thermiques des vitrages isolants

L'isolation thermique d'un vitrage est caractérisée par le coefficient U; plus il est faible, meilleure est la performance thermique.Il représente la quantité de chaleur, exprimée en Watt (W), qui traverse une paroi d'une surface de 1 m2 quand il y a un écart de température de 1°K entre les ambiances séparées par celle-ci [coefficient U en W/(m2.°K)].Pour des conditions identiques de mise en oeuvre et d'environnement (vent, température), le coefficient U dépend essentiellement des caractéristiques de l'espace de gaz (nature et épaisseur), des composants verriers (émissivité et dans une moindre mesure de leur épaisseur), et de la nature de l'intercalaire.(voir le chapitre "Thermique")

Une paroi vitrée est plus ou moins transparente au rayonnement énergétique solaire. Sa capacité à récupérer de l'énergie solaire gratuite est liée à son facteur solaire, qui représente le pourcentage d'énergie entrant dans le local par rapport à l'énergie solaire incidente. Plus le facteur solaire est petit, plus les apports solaires sont faibles.
(voir le chapitre "Thermique")


Coefficient U en partie centrale

Le coefficient U dit "en partie centrale" ne tient pas compte du pont thermique apporté par l'espaceur.

Vitrages isolants à lame d'air

Un vitrage isolant 6.12.6 ( verre extérieur de 6 mm -lame d'air de 12 mm - verre intérieur de 6 mm) est deux fois plus performant qu'un vitrage simple de 6 mm.

Nota : Toutes les valeurs de coefficients U sont calculées selon la norme ISO 10292 du 15-7-94 ou NF EN 673.

Vitrages isolants à lame de gaz

Pour certaines épaisseurs de lame de gaz, la substitution de l'air par un autre gaz adapté améliore le coefficient U.

Dans certains cas on utilise des mélanges de ces gaz.

Incidence de l'épaisseur de la lame de gaz

L'incidence de l'épaisseur de la lame de gaz n'est pas la même selon ces gaz.Ainsi pour le SF6, le coefficient U augmente avec l'épaisseur.Pour l'air, le coefficient U est pratiquement constant au delà de 16 mm et tend à diminuer après 18 mm.
Les vitrages avec Argon ou Krypton présente un coefficient U constant au delà de 14 mm.

En effet l'augmentation d'épaisseur diminue les échanges thermiques par conduction mais augmente les échanges thermiques par convection.

Vitrages isolants à couche peu émissive


Le remplacement d'un verre à émissivité normale par un verre à faible émissivité permet de diminuer notablement le coefficient U.

On peut accroitre les performances thermiques en utilisant un verre à couche faiblement émissive et un gaz autre que l'air.

Incidence de l'émissivité avec de l'air et de l'Argon

En valeurs relatives le remplacement de l'air par de l'argon est plus intéressant quand on utilise des couches faiblement émissives.


L'utilisation de deux composants à couche faiblement émissive améliore peu la performance thermique du vitrage et entraine une diminution de la transmission lumineuse.


Coefficient U compte tenu du pont thermique de l'espaceur

Dans le calcul du coefficient U d'une baie on doit faire intervenir le coefficient de transmission thermique linéique du joint périphérique du vitrage.Ce coefficient dépend de la nature de l'espaceur, du coefficient U en partie centrale, de la surface et du périmètre du vitrage.
(voir le chapitre "Thermique")

Exemple de coefficient U d'un vitrage isolant de 0,70 m x 1.40 m
compte tenu du pont thermique de l'espaceur (W / (m2.U) )
 Espaceur en aluminium
Coefficient U en partie centrale
2,9
1,9
1,5
Coefficient U avec pont thermique
3,0
2,1
1,75


Facteur solaire (FS)

Le facteur solaire (FS) est égal au rapport de l’énergie entrant dans le local et l’énergie solaire incidente. Sa valeure est conventionnelle, elle permet de comparer l’efficacité des produits entre eux.



 
 
 
 
Mentions légales

Protection de la vie privée