Accueil | Espace junior | Plan du site |  Contact 

 
Le Verre
Histoire du verre
Petite encyclopédie
Verre plat
Verre creux
Verre renforcement
Verres spéciaux
Verre artistique
Recherche
Recherche verrière
USTV
GDR
Environnement
REACH
Engagements verriers
Recyclage du Verre
Organismes
Ressources
Dossiers thématiques
Lexique
Formation verrière
Organismes officiels
Liens utiles
Le vitrage isolant

 Fabrication du vitrage isolant scellé

Préparation de l'intercalaire tubulaire

- dégraissage si nécessaire;
- découpe à longueur;
- cintrage éventuel selon la forme du vitrage;
- remplissage du tube par le déshydratant;
- assemblage par équerres ou pliage;
- dépose du cordon d'étanchéité en mastic butyl sur les deux faces;
- marquage éventuel.


Préparation des produits verriers

- découpe et façonnage éventuel (les produits trempés et certains feuilletés sont déja à dimension);
- pour permettre l'adhérence des produits d'étanchéité et de scellement, enlèvement de la couche éventuelle sur toute la périphérie du volume verrier par meulage ou brûlage;
- lavage et séchage;
- marquage éventuel


Assemblage du vitrage

L'assemblage est le plus souvent réalisé verticalement :
- positionnement de l'intercalaire tubulaire sur lequel a été déposé le cordon d’étanchéité, puis pose du second verre sur l'intercalaire;
- pressage (à ce niveau le vitrage isolant est déjà étanche à la vapeur d'eau);
- enduction manuelle ou automatique du mastic de scellement;- stockage pour polymérisation du mastic de scellement;
- éventuellement perçage de l'intercalaire et substitution de l'air par un autre gaz puis rebouchage étanche;
- éventuellement rééquilibrage de la pression de la lame d'air ou de gaz en fonction de l'altitude du lieu de pose;
- expédition.


Tout ce qui a été présenté ici n'a de valeur que si le vitrage est réalisé et contrôlé dans de bonnes conditions pour que la pénétration de la vapeur d'eau soit la plus faible possible.En particulier on soulignera l'importance du lavage des verres, la non pollution des surfaces de collage, la qualité des mélanges des mastics, le respect des températures d'application de ces mastics, l'absence de bulles d'air, la capacité d'absorption du déshydratant ....


Marquage

Les vitrages isolants de qualité sont marqués soit sur l'intercalaire, soit directement sur le verre.Ce marquage donne généralement :
- le nom du produit
- la date de fabrication
- le numéro de l'unité de fabrication
- le numéro du certificat de qualification


Fabrication du vitrage isolant
Jusqu'en 1970 environ la fabrication des vitrages isolants était concentrée chez les producteurs de verre. Elle faisait appel à des investissements lourds et un savoir faire peu diffusé.
Vers 1970, avec l'avènement des colles performantes (résistance accrue aux UV et présentant une bonne étanchéité à la vapeur d'eau), cette fabrication est devenue accessible à un plus grand nombre, notamment aux transformateurs de produits verriers qui en assurent aujourd'hui la quasi totalité.

Le développement du marché, la multiplicité des fabricants et l'amélioration des technologies ont conduit à la banalisation du vitrage isolant. A l'initiative des producteurs sont apparues les certifications de qualité assurant la conformité de fabrication à un cahier des charges précis. Puis les normes européennes en cours de parution.

Depuis 1990 le vitrage isolant fait l'objet d'une sophistication grandissante en devenant plurifonctionnel :
- isolation thermique renforcée (gaz, couche peu émissive)
- isolation acoustique
- protection des biens et personnes
- vitrage chauffant
- protection contre le rayonnement électromagnétique

Désignation des faces d'un vitrage isolant



 
 
 
 
Mentions légales

Protection de la vie privée