Accueil | Espace junior | Plan du site |  Contact 

 
Le Verre
Histoire du verre
Petite encyclopédie
Verre plat
Verre creux
Verre renforcement
Verres spéciaux
Verre artistique
Recherche
Recherche verrière
USTV
GDR
Environnement
REACH
Engagements verriers
Recyclage du Verre
Organismes
Ressources
Dossiers thématiques
Lexique
Formation verrière
Organismes officiels
Liens utiles
Le dépôt de couche
Introduction

Les verres à couches sont des produits verriers industriels sur lesquels on pulvérise des oxydes métalliques sous forme de couches minces (0,01 µm à 0,8 µm).

Ceci modifie le comportement du verre vis à vis des rayonnements solaires (dans le domaine du visible et de l'infrarouge).

Ce sont des vitrages de contrôle solaire pour lesquels il est possible de satisfaire simultanément dans chaque cas à toutes les exigences en matière de :

- contrôle de l'énergie solaire
- contrôle de la luminosité
- esthétique
- économie de conditionnement d'air ou de chauffage

Quel que soit l'ordre de priorité de chacune de ces exigences, ces dernières sont essentiellement variables en fonction de l'exposition, de l'environnement et de la situation géographique. Une seule couche de matière n'est pas nécessairement suffisante. En fonction du résultat à obtenir et de la variété de l'oxyde métallique, il est souvent indispensable de pulvériser :

• une couche assurant l'adhérence sur le verre
• une ou plusieurs couches donnant au verre ses caractéristiques fonctionnelles
• une couche de protection chimique et mécanique.
Ces couches sont déposées sur verre clair ou teinté

La solidité de la couche, et par conséquent, du verre à couches s'apprécie par des tests variés. En fonction de ceux-ci, on distingue deux types de couches :
• couche dure
• couche tendre ou molle

Les principaux tests qui sont effectués sont les suivants :
• corrosion SO
• abrasion
• brouillards salins
• U.V.
• rayabilité
• HCl et soude
• résistance aux solvants
• résistance aux agents nettoyants

Une couche sera déclarée dure si elle répond à l'ensemble de ces tests.

Une classification européenne (pr EN 1096.1) permet de connaître l'utilisation de ces différents verres à couches :
• couche A : couche possible en extérieur
• couche B : uniquement vers l'intérieur
• couche C : uniquement en vitrage isolant
• couche D : en vitrage isolant et fabrication immédiate
• couche S : couche en face 1 et 2 (anti-reflet)
Ils sont classés selon que l'on considère :
1/ leur mode de fabrication
2/ leurs propriétés physiques
3/ leurs caractéristiques lumineuses et énergétiques

 
 
 
 
 
Mentions légales

Protection de la vie privée