Accueil | Espace junior | Plan du site |  Contact 

 
Le Verre
Histoire du verre
Petite encyclopédie
Verre plat
Verre creux
Verre renforcement
Verres spéciaux
Verre artistique
Recherche
Recherche verrière
USTV
GDR
Environnement
REACH
Engagements verriers
Recyclage du Verre
Organismes
Ressources
Dossiers thématiques
Lexique
Formation verrière
Organismes officiels
Liens utiles
Capacité thermique massique
Quantité de chaleur nécessaire pour élever une masse de 1kg de 1°C.
- Capacité thermique du verre : 720 J/kg/K
Dilatation linéaire
Elle s’exprime par un coefficient mesurant l’allongement par unité de longueur pour une variation de 1°C.
- Coefficient de dilatation linéaire du verre : 9 x10-6 K-1

Ainsi un vitrage de 2 m de longueur s’échauffant de 30°C, s’allongera de 0.54 mm.

Bois 4 x10-6
Ciment 14 x10-6
Acier 12 x10-6
Aluminium 23 x10-6
Brique 5 x10-6
Chlorure de polyvinyle PVC 70 x10-6

 

Conductivité thermique
Quantité de chaleur qui traverse une paroi de surface 1 m², d’épaisseur 1 m pendant 1 s, avec une différence de température entre les parois 1 °C.
- Conductivité thermique 1.0 W/m.K
Contraintes thermiques
Le réchauffement ou un refroidissement partiel d’un vitrage, à cause de sa faible conductivité thermique, entraîne dans celui-ci des contraintes pouvant provoquer des casses dites thermiques. Dans le verre recuit, selon le type de façonnage, des écarts de température supérieurs à 30/40 °C peuvent provoquer une telle casse. La trempe permet alors de supporter des différences de températures pouvant atteindre 200 °C.
 
 
 
 
Mentions légales

Protection de la vie privée