Accueil | Espace junior | Plan du site |  Contact 

 
Le Verre
Histoire du verre
Petite encyclopédie
Verre plat
Verre creux
Verre renforcement
Verres spéciaux
Verre artistique
Recherche
Recherche verrière
USTV
GDR
Environnement
REACH
Engagements verriers
Recyclage du Verre
Organismes
Ressources
Dossiers thématiques
Lexique
Formation verrière
Organismes officiels
Liens utiles
Mise en œuvre des vitrages en châssis (En feuillure)

 Feuillure à verre

Conception

La feuillure à verre est conçue de manière à :
• maintenir le verre dans le châssis pour assurer une prise en feuillure minimale,
• transmettre au châssis les charges qui sont appliquées par les remplissages (poids propre des remplissages, charges de vent et de neige, efforts de manœuvre),
• assurer l’étanchéité à l’air et à l’eau.


Règles

Pour une mise en oeuvre correcte des vitrages, il faut qu’il y ait compatibilité entre le jeu périphérique (jp) qui doit être réservé pour réaliser les calages nécessaires, la cote de prise en feuillure (a) et la hauteur de feuillure utile (Hu).
Les tableaux ci-après donnent les valeurs minimales à respecter.

Hauteur des feuillures

Hauteur (Hu) utile minimale des feuillures en mm :

vitrage
châssis
dimension du demi-périmètre p en m
nature
épaisseur en mm
p 2,5
2,5< p 5
5< p 7
p > 7
obs.
Vitrages intervenant dans la sécurité contre la chute des personnes
toutes
20
20
25
1
Autres vitrages simples
e 15
12
16
20
25
e > 15
16
16
20
25
Autres doubles vitrages
e 20
16
20
25
30
1
e > 20
20
20
25
30

1 = Pour les vitrages isolants, il doit y avoir une parfaite adéquation entre de leurs dimensions, la hauteur de feuillure et le jeu périphérique pour que leur mise en oeuvre soit telle que l’on ait au plus l’affleurement de leur intercalaire en bord de feuillure pour assurer la protection du mastic de scellement contre le rayonnement solaire.

Prise en feuillure

Hauteur (a) minimale de prise en feuillure en mm :

châssis
Type de garniture
dimension du demi-périmètre p en m
intérieure et extérieure
p 2,5
2,5< p 5
5< p 7
p > 7
obs.
profilés en caoutchouc
6
6
9
12
1
mastic obturateur sur fond de joint
8
8
10
12
1
bandes préformées
8
8
10
12
1

1 = Pour les vitrages isolants, il doit y avoir une parfaite adéquation entre de leurs dimensions, la hauteur de feuillure et le jeu périphérique pour que leur mise en oeuvre soit telle que l’on ait au plus l’affleurement de leur intercalaire en bord de feuillure pour assurer la protection du mastic de scellement contre le rayonnement solaire.

Jeu périphérique

Jeu (jp) minimal périphérique en mm :

châssis
 
dimension du demi-périmètre p en m
 
p 2,5
2,5< p 5
5< p 7
p > 7
obs.
Jp
3
4
5
6
1

1 = Pour les vitrages isolants, il doit y avoir une parfaite adéquation entre de leurs dimensions, la hauteur de feuillure et le jeu périphérique pour que leur mise en oeuvre soit telle que l’on ait au plus l’affleurement de leur intercalaire en bord de feuillure pour assurer la protection du mastic de scellement contre le rayonnement solaire.

 Drainage des feuillures à verre

Principe

Le drainage doit permettre d’obtenir une feuillure, la plus sèche possible même dans les cas défavorables :
• en équilibrant les pressions partielles de vapeur d’eau entre l’air extérieur et l’air dans la feuillure,
• en équilibrant les pressions d’air pour éviter des pénétrations d’eau par différence de pression entre l’extérieur et la feuillure,
• en évacuant vers l’extérieur l’eau qui pénétrerait accidentellement dans la feuillure (condensations, défaillances éventuelles de la garniture d’étanchéité),

Règles

Ceci implique les dispositions suivantes :
• de respecter les sections minimales suivantes des orifices de drainage:

 
Type de menuiseries
 
bois
autres
- section de chaque orifice
50 mm²
50 mm²
- dimension la plus petite de chaque orifice en mm
8
5
- nombre d'orifices en traverse basse :
   longueur 1 m
2
   longueur > 1 m

• d’assurer une étanchéité à l’air côté intérieur,
• et, pour les menuiseries en bois, d’avoir une gorge de drainage d’au moins
6 x 6 mm en fond de feuillure.

Les orifices de drainage mettent en communication la feuillure avec l'ambiance extérieure.

 Calage des vitrages

Principe

Le rôle du calage est de :
• assurer un positionnement correct du vitrage dans les châssis,
• transmettre au châssis, en des points préférentiels, le poids propre du vitrage ainsi que les efforts qu’il supporte (rôle des cales d’assise C1 et latérale C4),
• éviter une déformation éventuelle de certains châssis ouvrants (rôle de la cale périphérique C2),
• éviter que le verre ne vienne en contact du châssis (rôle de la cale de sécurité C3).

Dimensions

Largeur :

type de cale
C1
C2
C3
C4
e
E
e
Telle que la cale n’engendre pas de discontinuité dans la garniture d’étanchéité

e = épaisseur du vitrage

Longueur :

Surface réalisable en m²
Longueur des cales
Cale en bois
Cale en élastomère
(si pression admissible
de 1,5 N/mm²)
Cale en PVC (-20°C à +55°C)
(si pression admissible
de 0,9 N/mm²)
C1
C2
C3
C4
5,0
6,0
3,5
50
50
50
50
6,0
7,3
4,4
60
50
50
50
7,0
8,5
5,1
70
50
50
50
8,0
9,8
5,8
80
50
50
50

Épaisseur :

type de cale
C1
C2
C3
C4
jeu minimal Jp
Ajustée avec un léger serrage entre vitrage et châssis
Telle qu’elle laisse un jeu entre vitrage et châssis
Légèrement inférieure au jeu latéral


La cale C3 est fixée indépendamment du vitrage

Pour le calage latéral (C4), la garniture d’étanchéité peut se suffire à elle-même si sa hauteur d’appui (b) limitée conventionnellement aux valeurs suivantes :

Type de garniture d’étanchéité
Hauteur de feuillure
12
16
20
25
Obturateurs sur fond de joint :
- valeur mini
- valeur maxi

4
6

4
6

4
6

4
6
Fond de joint
6
8
10

n’entraîne pas le dépassement de la contrainte admissible résultant du calcul suivant :

 
contrainte de travail c en kPa
contrainte admissible ct en kPa
 
L/l 3
L/l > 3
 
Obturateur plastique
Obturateur élastique
Fond de joint

50 kPa
100 kPa
30 kPa

où :
L et l sont les dimensions du vitrage en m,
S, la surface du vitrage en m² et p son demi-périmètre en m,
P, la pression exercée sur le vitrage (vent et neige) en Pa,
b, la hauteur d’appui de la garniture en mm.

Dans le cas contraire des cales ponctuelles doivent être utilisées.

 Etanchéité des vitrages

Conception

Le système d’étanchéité à mettre en œuvre dépend :
• de la classe d’exposition du vitrage à la pluie ;
• de la nature du châssis ;
• des dimensions du châssis.

Définitions

On distingue :
• la garniture principale qui est celle disposée entre la joue de feuillure et le vitrage,
• la garniture secondaire qui est celle disposée entre le vitrage et la parclose,
• les systèmes mixtes dans lesquels la garniture secondaire est différente de la garniture principale.


 
 
 
 
Mentions légales

Protection de la vie privée