Accueil | Espace junior | Plan du site |  Contact 

 
Le Verre
Histoire du verre
Petite encyclopédie
Verre plat
Verre creux
Verre renforcement
Verres spéciaux
Verre artistique
Recherche
Recherche verrière
USTV
GDR
Environnement
REACH
Engagements verriers
Recyclage du Verre
Organismes
Ressources
Dossiers thématiques
Lexique
Formation verrière
Organismes officiels
Liens utiles
“Le verre feuilleté : un homme, une histoire”

Symbole de la marque Triplex, ce personnage inquiétant servit de logo jusqu’en 1958.

L’affiche avait été commandée par A.M. Cassandre qui avait associé trois éléments : l’automobile, le verre, la protection des yeux, les plus sensibles au bris de glace. Le sujet étant grave, le célèbre affichiste écrivait “…que l’affiche n’avait pas forcément à être sympathique, que le passant n’avait pas besoin de l’aimer mais de la subir…”.

Avant l’invention du Triplex, breveté par Edouard Bénédictus en 1909, de nombreux accidents avaient marqué la naissance de l’automobile. La société du verre Triplex équipa de prestigieux avions : du Bréguet au concorde, en passant par le Mirage ou l’Etendard.

Encore mieux qu’une publicité, cette photo du pare-brise de la voiture de Georges Clémenceau, prise après l’attentat manqué de 1919, prouve l’innocuité d’un verre qui n’explose pas en mille éclats sous l’impact d’une balle, mais s’étoile simplement autour d’un trou sans chuter. Celui que l’on appelait “le Tigre” avait été appelé à la tête du gouvernement par Poincaré en 1917, au cours de la première guerre mondiale.


“Le verre feuilleté : un homme, une histoire” (brochure Saint-Gobain, réalisée par Céline Bourgeois en 1995)

 

 


 
 
 
 
Mentions légales

Protection de la vie privée