Accueil | Espace junior | Plan du site |  Contact 

 
Le Verre
Histoire du verre
Petite encyclopédie
Verre plat
Verre creux
Verre renforcement
Verres spéciaux
Verre artistique
Recherche
Recherche verrière
USTV
GDR
Environnement
REACH
Engagements verriers
Recyclage du Verre
Organismes
Ressources
Dossiers thématiques
Lexique
Formation verrière
Organismes officiels
Liens utiles
Trempe

Le verre est un matériau fragile. Par le traitement de trempe thermique le verre est renforcé mécaniquement. De plus, pour l’automobile, le traitement thermique est réalisé dans des conditions particulières qui conduisent à un produit dit de sécurité. Les produits trempés de l’automobile doivent satisfaire à des exigences particulières de fragmentation en cas de bris. Des dimensions minimales et maximales définissent ces particules formées, qui, en outre, ne doivent jamais être sous forme d’aiguille.

Seule la trempe thermique (quand elle est conduite de façon appropriée) peut apporter les propriétés requises de sécurité à la fragmentation, en cas de bris. Ni la semi-trempe, ni la trempe chimique ne conduisent à des produits satisfaisants.

La trempe thermique est obtenue par refroidissement rapide (généralement avec de l’air) d’une feuille de verre portée à une température lui conférant un comportement plastique (610 à 680°C en général).

Les volumes sont chauffés dans des fours tunnels horizontaux et formés sur les rouleaux du four, par gravité ou par pressage avant d’être trempés. Ces techniques remplaçant les techniques de chauffage des volumes suspendus dans des fours dits traversants.

 

 

 

 

 
 
 
 
Mentions légales

Protection de la vie privée