Accueil | Espace junior | Plan du site |  Contact 

 
Le Verre
Histoire du verre
Petite encyclopédie
Verre plat
Verre creux
Verre renforcement
Verres spéciaux
Verre artistique
Recherche
Recherche verrière
USTV
GDR
Environnement
REACH
Engagements verriers
Recyclage du Verre
Organismes
Ressources
Dossiers thématiques
Lexique
Formation verrière
Organismes officiels
Liens utiles
Propriétés mécaniques

Le verre, matériau fragile est renforcé mécaniquement par la trempe. La trempe améliore la résistance du verre face aux contraintes de flexion.

Le feuilletage, grâce à la feuille de PVB, maintient en place les éléments brisés sous un impact de grande énergie.

Les vitrages doivent présenter une résistance mécanique suffisante. Cette résistance est évaluée au regard de plusieurs tests dont le principal est la résistance face à un impact d’une bille d’acier de 227 grammes chutant d’une hauteur fixée par les standards (ISO 3537) [hauteur de 2,0 ou 2,50 mètres suivant l’épaisseur du vitrage]. Les pare-brise sont testés à –20°C et à +40°C. La résistance est aussi mesurée face au choc d’un corps mou de 2,26 Kg chutant d’une hauteur de 4 mètres.

Le comportement acceptable des vitrages trempés à la rupture est aussi défini par la norme ISO 3537. Dans un carré de côté de 5 x 5 cm on doit observer à la rupture de 40 à 400 ou 450 (suivant l’épaisseur du verre) particules. De plus il ne doit y avoir aucune particule avec une dimension supérieure à 7,5 cm et aucune particule de surface supérieure à 3,5 cm2.

De nombreuses autres propriétés doivent être évaluées en regard des exigences des standards de l’automobile. Il faut citer en particulier la résistance à l’abrasion et la résistance au vieillissement (Standard ISO 3917).

 

 

 

 
 
 
 
Mentions légales

Protection de la vie privée