Accueil | Espace junior | Plan du site |  Contact 

 
Le Verre
Histoire du verre
Petite encyclopédie
Verre plat
Verre creux
Verre renforcement
Verres spéciaux
Verre artistique
Recherche
Recherche verrière
USTV
GDR
Environnement
REACH
Engagements verriers
Recyclage du Verre
Organismes
Ressources
Dossiers thématiques
Lexique
Formation verrière
Organismes officiels
Liens utiles
Du toit au sous-sol : au service de la maison
Dans le bâtiment, une règle : la garantie décennale. Cette assurance de pérennité que doivent donner tous les produits destinés à ce marché ne gêne plus la fibre de verre. Durer dix ans ? Pas de problème…

Sa toute première application en tant qu'isolant électrique l'entraîne, bien sûr, le long des chemins de câbles et à tous les stades de l'installation électrique dans la maison.

Ininflammable et résistante, elle entre vite dans la construction même, avec des panneaux translucides, plats ou ondulés qui viennent recouvrir une véranda, ou cloisonner un bâtiment, tout en y laissant entrer la lumière.

Poussons la porte de la salle de bains : la couleur y est partout présente, ainsi que la fantaisie. De fait, la facilité de moulage et les coloris des composites ont inspiré les fabricants de sanitaires. Baignoires ou lavabos en forme de cœur ? Même pour de petites et moyennes séries, la simplicité du moulage a rendu ces nouveaux articles relativement abordables.

En plus grand, il en va de même pour les piscines, moins chères à construire et plus simples à poser que les équipements traditionnels. L'utilisateur en profite doublement, à l'achat puis à l'usage. car le caractère isolant de la fibre de verre va lui permettre de profiter plus longtemps de la bonne température de l'eau… sans rallonge des factures de chauffage.

A la place des toitures rustiques

De loin, on dirait une toiture rustique en tuile de terre cuite ou en ardoise. De près, on s'y méprend, mais il s'agit de polyester armé de fibres de verre et teinté dans la masse au coloris voulu. Les amateurs de vieilles pierres y trouvent leur compte : les charpentes de bois vétustes supportent parfois mal une toiture rénovée traditionnelle, alors qu'elles exigent une protection étanche contre la pluie et une bonne résistance aux éventuelles charges de neige…

Du toit au sous-sol, les composites offrent toute sécurité dans le domaine des canalisations ou des gaines de ventilation, dans la tuyauterie du chauffage urbain et les réseaux d'assainissement.

Mais aussi des clochers d'églises et des dômes de minarets

Au cœur des chapes bitumineuses, la fibre de verre pénètre les matériaux de gros œuvre, arme le plâtre pour la construction de cloisons et de sous-plafonds, renforce le ciment contre les attaques du temps et la pollution. En panneaux de façade ou dans la salle de bains, la fibre de verre fait dans la maison la preuve de sa polyvalence.

En Grande-Bretagne, un fabricant de portes de garage et de portiques… de style géorgien a étendu l'application des composites à de bien étranges éléments de construction ; il propose désormais une gamme de clochers d'églises et de dômes de minarets ! Une économie de poids considérable, une liberté architecturale sans limite et une bonne résistance aux intempéries et autres tempêtes de sable : cet industriel s'implante avec bonheur sur le marché mondial de l'édifice religieux.

Fibre domestique et décoration

Rideaux et voilages, revêtements muraux ou stores extérieurs, le tissu de verre est très recommandé dès qu'il s'agit d'habiller un immeuble public, une école ou un hôpital, une salle de spectacles ou des bureaux.

Sa tenue au feu est un atout majeur : produit verrier, voici un tissu qui ne brûle pas et ne dégage ni fumée, ni gaz toxique, ni chlore, ni azote. De simples objets de décoration, tentures et stores, deviennent ainsi de précieux pare-feu au sein de l'immeuble.

Sa durée de vie est très convaincante : ininflammables, les textiles de verre sont imputrescibles et résistent autant à l'humidité qu'à la flamme. La qualité actuelle des traitements les met à l'abri de la poussière en rendant l'entretien facile. Ces qualités techniques ont l'agrément du personnel chargé de la sécurité et de la maintenance des lieux. Mais les usagers y trouvent très largement leur compte !

Sa finesse, sa transparence font du fil de verre un complice du soleil. Tissé pour le voilage, il tamise doucement la lumière. Utilisé pour réaliser des stores, il protège les locaux de la chaleur tout en maintenant une bonne vision sur l'extérieur. Et, s'il ajoute un plus à la climatisation, il permet, en tenture ou en faux plafond, une meilleure isolation phonique.

Sa souplesse, enfin, en fait un auxiliaire précieux pour l'installateur. Filament de verre à l'origine, la fibre puis le fil peut prendre l'aspect de tous les tissus, voile ou satin, toile ou doupion. Avec un choix de motifs et une palette de couleurs que n'altéreront ni la lumière ni le temps.

 
 
 
 
Mentions légales

Protection de la vie privée