Accueil | Espace junior | Plan du site |  Contact 

 
Le Verre
Histoire du verre
Petite encyclopédie
Verre plat
Verre creux
Verre renforcement
Verres spéciaux
Verre artistique
Recherche
Recherche verrière
USTV
GDR
Environnement
REACH
Engagements verriers
Recyclage du Verre
Organismes
Ressources
Dossiers thématiques
Lexique
Formation verrière
Organismes officiels
Liens utiles
Résistance mécanique

La contrainte théorique de rupture du verre à l’extension est de 20 000 Mpa. Les valeurs de rapprochement de ce chiffre ont été obtenue sur des fibres de verre en laboratoire. Sur des verre industriels, les performances sont inférieures. La raison en est, généralement, les défauts de surface (rayures) engendrées par les frottements des corps creux entre eux, d’où les précautions prises pour le transport des bouteilles ou flacons, notamment l’utilisation des camions « sur coussin d’air », d’intercalaires en carton ou de plaques de séparation thermoformées, et surtout les traitement de surfaces protecteurs appliquées en verrerie après fabrication.

Masse volumique
2.5g/cm3
Coefficient de dilatation
=80 à 90 x10-7
Chaleur spécifique
0.20kcal/(kg.°C) entre 20 et 100 °C
Conductivité thermique
1W/m.°C
Dureté
6.5 ( sur échelle Mohs)
Résistance à la compression
100daN/mm2
Résistance à la flexion
4 daN/ mm2
Résistance à la traction
6daN/ mm2
Module élasticité
E = 7 300 daN/ mm2
Résistivité
1010 (température<100°C)
Indice de réfraction
n=1.5

Principales caractéristiques du verre silicosodocalcique

 
 
 
 
Mentions légales

Protection de la vie privée