Accueil | Espace junior | Plan du site |  Contact 

 
Le Verre
Histoire du verre
Petite encyclopédie
Verre plat
Verre creux
Verre renforcement
Verres spéciaux
Verre artistique
Recherche
Recherche verrière
USTV
GDR
Environnement
REACH
Engagements verriers
Recyclage du Verre
Organismes
Ressources
Dossiers thématiques
Lexique
Formation verrière
Organismes officiels
Liens utiles
Recuisson

Après fabrication, les emballages en verre qui ont été refroidis brutalement, et notamment plus rapidement à l’extérieur qu’à l’intérieur, présentent en leur sein des contraintes et tensions. La recuisson a pour objet d’abaisser ces tensions à un niveau ne présentant plus de risques de casse lors de l’utilisation des articles.

Dans l’arche de recuisson, la température est tout d’abord remontée au-dessus de la température de recuisson (annealing point correspondant à un relâchement des contraintes en 15 min et dépendant de la composition du verre : 560°C environ pour le verre silicosodocalcique classique). Toutes les contraintes créées au cours de la fabrication s’annulent, puis un refroidissement lent et contrôlé jusqu’à une température inférieure au strain point (correspondant à un relâchement des contraintes en 4h) permet d’obtenir des articles dont la peau extérieure est en très l »gère compression. Ces articles présentent donc une meilleure résistance, tant au choc thermique qu’en résistance à la pression interne.

 
 
 
 
Mentions légales

Protection de la vie privée