Accueil | Espace junior | Plan du site |  Contact 

 
Le Verre
Histoire du verre
Petite encyclopédie
Verre plat
Verre creux
Verre renforcement
Verres spéciaux
Verre artistique
Recherche
Recherche verrière
USTV
GDR
Environnement
REACH
Engagements verriers
Recyclage du Verre
Organismes
Ressources
Dossiers thématiques
Lexique
Formation verrière
Organismes officiels
Liens utiles
Enzo Mari

Designer
Né en 1932 à Novara, Italie.
Vit et travaille à Milan.

Contact
Enzo Mari e Associati, Piazzale Baracca 10, I-20123 Milan.
Tél : 00 39 02 481 7315.

Activité
Design

Techniques favorites
Verre
Céramique
Textile
Techniques diverses

Galerie photos

[1] [2] [3] [4] [5]

Enzo Mari chez Daum, Flower Power

Figure atypique du design italien depuis les années 50, Enzo Mari conçoit des objets du mobilier et des textiles destinés à la production industrielle, tout en restant attentif au savoir-faire artisanal. Ses créations pour les grandes firmes italiennes sont des « must » sans cesse rééditées et exposées dans les musées internationaux. Insatiable expérimentateur de matériaux, ses projets sont réalisés en plastique, marbre, fonte de fer, bois, céramique ou verre de Murano... Au printemps, Enzo Mari signe une série limitée pour Daum, rencontre très nature avec la pâte de cristal.

Depuis 1950, le design italien bénéficie d’une éclatante image de créativité avec des personnalités comme Ettore Sottsass, Gae Aulenti, Joe Colombo, Andrea Branzi… Rivalisant avec ses illustres contemporains, Enzo Mari a participé à la notoriété de la création milanaise dans les années 60. Se méfiant des principes de la société de consommation, il s’efforce dès lors de concevoir des objets solides, en plastique, pour Danese. Jeux et jouets, coupe à fruit Adal, pots à crayons ou calendriers deviennent vite célèbres pour leur style et l’audace des formes. Depuis une quarantaine d’années, ils semblent toujours contemporains. Les collectionneurs en sont friands et la firme Alessi a réédité certains d’entre eux en 1997. Artiste, écrivain, graphiste et designer, Enzo Mari explore tous les domaines créatifs et, comme à son habitude, ne se limite à aucun matériau : bois, textile, polyuréthane, fonte de fer, marbre, albâtre… Sa Série Élémentaire en céramique pour Gabbianelli marque les esprits en 1968 et dans les années 90, il imagine des vases et coupes en verre de Murano complétant la centaine d’objets déjà réalisée pour Danese. Plus récemment, il signe une ligne de verres en cristal pour la collection Clearline Products d’Arnolfo di Cambio. Ce printemps chez Daum, il créé l’événement avec la série limitée Mémoire d’une Fleur pour Daum.

Invité à marier ses idées au savoir-faire du cristal travaillé en pâte de verre, Enzo Mari s’est associé à l’esprit floral de la maison Daum. Au détour d’une accueillante coupe Tournesol, les lignes s’appuient sur des teintes bleues ou ambre, une Tulipe suggère sa tonalité verte acide, le vase Pomme de pin affirme sa vivacité graphique. « Je ne décris pas dans cette collection une fleur ou une pomme de pin, explique le créateur, j’essaie de proposer la fleur ou la pomme de pin ». Évocations d’une rêverie en pleine forêt, respirations végétales… Ces pièces sont le fruit de recherches sur la psychologie, la perception de l’espace, des couleurs et volumes, que le designer a entreprises en 1967. Cette Serie della Natura est une suite d’esquisses et de croquis de formes organiques. Enzo Mari s’explique sur ses exercices naturalistes « J’ai cherché, dit-il, à réaliser des figures représentant ou faisant allusion à la nature avec une qualité comparable à celle des maîtres anciens de la Renaissance. (…) Ne pouvant plus représenter, comme ces maîtres, une fresque de la totalité du monde qui nous entoure, j’essaie d’en réaliser des fragments qui permettent d’y faire allusion ». Entre réalisme et symbolisme, les pièces de cette collection apparaissent sans surprises. L’expérience est délicate. L’énergie du « dottore » est cependant présente dans la gamme des couleurs, ses camaïeux et son implication en profondeur de la pâte de cristal. Une rencontre, à suivre ?

Source : VERRE Volume 9 N°3, juin 2003.

 
 
 
 
Mentions légales

Protection de la vie privée