Accueil | Espace junior | Plan du site |  Contact 

 
Le Verre
Histoire du verre
Petite encyclopédie
Verre plat
Verre creux
Verre renforcement
Verres spéciaux
Verre artistique
Recherche
Recherche verrière
USTV
GDR
Environnement
REACH
Engagements verriers
Recyclage du Verre
Organismes
Ressources
Dossiers thématiques
Lexique
Formation verrière
Organismes officiels
Liens utiles
Barbara Idzikowska et Get Stankiewicz

Artiste
Barbara Idzikowska
Née en 1962 à Rozan, Pologne
Vit et travaille à Wroclaw, Pologne.

Get Stankiewicz
Né en 1942 à Oszamiana, Pologne
Vit et travaille à Wroclaw, Pologne.


Contact
[Barbara_Idzikowska@poctza.onet.pl]

Œuvres uniques

Technique favorite
Peinture et gravure sur verre
Thermoformage


Trait pour Trait

Barbara Idzikowska et Get Stankiewicz ont apporté un souffle salutaire venant de l’Est lors de leur passage récent (résidence + exposition) à Sars-Poteries et rappelé l’excellence de l’école polonaise de graphisme artistique qui œuvre depuis les années 70. Utilisant le verre comme révélateur du trait, support absent / présent, ils gravent, peignent, émaillent leurs univers marqués par les mythes, le nu ou la littérature.

Barbara Idzikowska, diplômée de l’Académie des Beaux-Arts de Wroclaw, simultanément formée au vitrail, récompensée par le prix Jutta Cuny-Franz en 1999, aime évoquer le corps de la femme qu’elle laisse courir sur des verres plats transparents. Élans, sauts, prosternations, poses érotiques, elle est la chorégraphe d’une danse vivante et joyeuse, poignante, puisqu’elle semble éphémère. Attention à la Chute, comme celle d’Icare, objet d’une longue série. La lumière du Nord est un révélateur idéal pour ces faunes aériens, d’autant plus qu’elle est filtrée par des rideaux de croisillons de verre thermoformés conçus par les deux artistes.

Get Stankiewicz, autre élève, puis professeur de l’Académie des Beaux-Arts de Wroclaw est un graveur, graphiste, affichiste réputé en Pologne. Formé au cuivre, il partage avec Barbara cette passion pour la gravure sur verre qu’il personnalise par l’apport de feuilles d’or et d’argent. Get Stankiewicz illustre parfaitement cette génération de graphistes de l’Est des années 70 qui s’est notamment rendue célèbre internationalement par les courts-métrages d’animation et les affiches pendant l’époque Solidarnosc. À Sars-Poteries, il a rendu hommage à François Rabelais et ses moutons de Panurge, mais certaines de ses gravures, comme ce cœur enveloppant un couteau jusqu’à l’étouffer, ont évoqué un passé politique tragique toujours d’actualité dans le monde.

Thierry de Beaumont


Galerie photos


[1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8] [9]

 
 
 
 
Mentions légales

Protection de la vie privée