Accueil | Espace junior | Plan du site |  Contact 

 
Le Verre
Histoire du verre
Petite encyclopédie
Verre plat
Verre creux
Verre renforcement
Verres spéciaux
Verre artistique
Recherche
Recherche verrière
USTV
GDR
Environnement
REACH
Engagements verriers
Recyclage du Verre
Organismes
Ressources
Dossiers thématiques
Lexique
Formation verrière
Organismes officiels
Liens utiles
Travail à chaud

  Moulage / Casting

Petit cousin de la pâte de verre, le casting est largement utilisé dans le monde du verre artistique. Sa dimension internationale, de la République Tchèque aux Etats-Unis, en fait une technique incontournable avec de très grands noms comme Howard Ben Tré et Tom Patti (USA), Stanislav Libensky et Jaroslava Brychtova, Gizela Sabokova ou Jaromir Rybak (CZ).

Le Casting permet au verre des résultats plus précis, en harmonie avec la volonté du sculpteur. Son emploi nécessite un matériel assez conséquent mais certains artistes comme William Velasquez réussissent à le pratiquer dans un four à céramique habituel.

Le casting est très souvent associé à la taille à froid sur meule de Carborundum pour les finitions ou la création de surfaces planes.

Yan Zoritchak est l’un des plus brillants représentants de cet accord. Le sculpteur Bernard Dejonghe réalise des moulages au verre très transparent qu’il se plaît à singulariser, soit par de volontaires accidents de cuisson, soit par une taille de surface au burin.


Mode d’emploi

Le casting s’effectue par le coulage dans un moule ouvert ou fermé avec du verre en fusion (vers 1250°). Le choix du degré de viscosité est important puisque le verre doit épouser les détails du moule. L’ensemble est ensuite recuit dans une arche ou dans le four.

L’autre forme de casting, très voisine de la pâte de verre, consiste à remplir un moule en matériau réfractaire de groisils de verre et d’effectuer la cuisson au four (recuisson dans le même four). Le verre en fusion est versé dans un moule de fonte ou d’acier, articulé ou non, puis fortement enfoncé à l’intérieur de ce dernier afin d’en épouser fidèlement le relief.

Le verre pressé moulé est une autre technique plus familièrement utilisée par les manufactures comme Lalique, Saint-Louis ou Baccarat aux 19 et 20ème siècles. Le verre en fusion est versé dans un moule puis fortement pressé par un piston actionné par un autre verrier.

Voir aussi "Moulage au sable"

Un peu d’Histoire

Technique antique qui est apparue en Mésopotamie bien avant le soufflage, le moulage était utilisé pour les statuettes ou les figurines animales.

Le verre était versé sur une surface plane, puis contraint dans un moule manuel.

Certains objets romains ou grecs font état de l’usage du moulage, mais le soufflage a vite supplanté cette technique.

Idéal pour exalter la sculpture, le moulage est revenu sur le devant de la scène au XXe siècle avec Henri Navarre vers 1910, puis avec les artistes américains du Studio Glass Movement dans les années 70.

Il fait également partie de la tradition des verreries populaires de la Bohème (figurines ou bijoux) reprise par le couple Stanislav Libensky et Jaroslava Brychtova dans les années 50.


Galerie photos


[1] [2] [3] [4] [5] [6] [7]

 
 
 
 
Mentions légales

Protection de la vie privée