Accueil | Espace junior | Plan du site |  Contact 

 
Le Verre
Histoire du verre
Petite encyclopédie
Verre plat
Verre creux
Verre renforcement
Verres spéciaux
Verre artistique
Recherche
Recherche verrière
USTV
GDR
Environnement
REACH
Engagements verriers
Recyclage du Verre
Organismes
Ressources
Dossiers thématiques
Lexique
Formation verrière
Organismes officiels
Liens utiles
Techniques de décor et de surfaces

  Murrine

Encore une technique vénitienne qui s’apparente presque à de la pâtisserie.

Les murrine sont le terme italien qui désigne les baguettes de verre multicolores, aux diamètres et teintes différents, crées et amalgamées à chaud puis coupées transversalement.

Le millefiori désigne plus particulièrement les motifs floraux, notamment ceux des presse-papiers et les tessere, les sections rectangulaires.

Le verrier constitue une première baguette en roulant sa paraison sur le marbre afin de constituer un cylindre. D’autres couches sont ajoutées sur ce noyau dans différents moules. Puis la baguette est étirée par un assistant qui s’éloigne à reculons du maître jusqu’à atteindre plusieurs mètres de long (elle peut être torsadée). Elle sera ensuite coupée à la dimension requise. Les murrhines peuvent également être incorporées à une pièce soufflée.

Cette technique romaine a été largement utilisée jusqu’à son perfectionnement par les Barovier à Venise à la fin du XIXe siècle.

Elle est utilisée par de nombreux artistes internationaux. Cristiano Bianchin à Venise, Isabelle Poilprez (à Venise et en France), le Japonais Yoichi Ohira et l’Américain Richard Marquis entre autres.


Galerie photos


[1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8] [9] [10] [11] [12]

 
 
 
 
Mentions légales

Protection de la vie privée